Archive | Uncategorised

Epilogue en catimini pour l’affaire Tomi

L’homme d’affaires corse Michel Tomi a été condamné à un an de prison avec sursis lors d’une comparution avec reconnaissance préalable de culpabilité. Après l’assassinat, en décembre 2017 à l’aéroport de Bastia, de deux figures du banditisme corse proche de l’homme d’affaires Michel Tomi, les auteurs présumés du double meurtre s’inquiétaient d’une chose : la réaction de Michel Tomi. « Tomi va payer 2 milliards pour nos têtes, frère ! », disait l’un d’eux sur des échanges téléphoniques récupérés par les policiers, soulignant en quelques mots l’importance de cet homme dans l’imaginaire insulaire. Un an après, cette richissime figure de la Françafrique, dont même les avocats prononcent le nom tout bas, a fait, vendredi 21 décembre, une apparition discrète au tribunal de grande instance de Paris pour mettre un point final à une enquête judiciaire qui a cherché en vain à le mettre en cause pour ses activités en Afrique de l’Ouest, où il a fait fortune dans les jeux et l’immobilier. Tout de noir vêtu, assis dans un fauteuil roulant à cause d’une sclérose en plaques, Michel Tomi, 71 ans, plaisante dans les couloirs du tribunal. Autour de lui, ses conseils rigolent à chacune des anecdotes de leur généreux client. Ses gardes du corps scrutent attentivement les […]

Continue Reading 0

The G5 Sahel Force, Failing the Region and Failing Itself

BAMAKO, Mali — The G5 Sahel Force was conceived to enable greater coordination among five countries in the Sahel region of West Africa in fighting jihadist groups and to strengthen regional administration and development while relieving the United Nations mission in Mali of those burdens. Yet ever since the group — Burkina Faso, Chad, Mali, Mauritania and Niger — launched its military operations in July 2017, it has been defined more by what it lacks than by its actions. A damning report by the United Nations Secretary-General published earlier this year and highlighted in November by the Security Council, said that the force has been hampered by a lack of funding, a devastating attack that killed five people and destroyed most of its military headquarters in Mali in July and a bias toward military solutions. So, is the G5 Sahel Force, a French-led initiative backed by the UN but resisted financially by the United States, going to survive? The grouping makes sense in that the modern-day borders of Sahelian countries were inherited from colonialism and often divide single communities among different nation-states. So far, the force’s units number 3,500 soldiers (from a target of 10,000) and have deployed on the border between Mauritania and Mali; the […]

Continue Reading 0