Archive | Uncategorised

Guterres again calls for UN to fund G5 Sahel counter-terrorism force

United Nations Secretary-General Antonio Guterres on Tuesday, September 3 again pushed for the U.N. to help fund a regional counter-insurgency force in the Sahel, warning “we are not winning the war against terrorism” in the region. “I am in favor of funding by the United Nations, with obligatory contributions for the G5 Sahel force,” Guterres said in an interview with Radio France Internationale. “I totally believe we are not winning the war against terrorism in the Sahel and that the operation should be strengthened.” An insurgency by Islamist militants, some linked to Islamic State and al-Qaeda, on the Sahara’s southern rim, has rocked the impoverished states of Burkina Faso, Chad, Mali and Niger. Those countries, along with Mauritania, launched the G5 Sahel in 2014 to improve cooperation on development and security, and the following year the five nations began work on the G5 Sahel Joint Force, a counter-terrorism initiative which was spearheaded by France, the colonial power in the region. In July, Gutteres warned of a potential expansion of West African insurgency towards Ghana, Benin, Togo, and Ivory Coast. According to a March 2018 NATO report, the G5 Sahel joint force aims to maintain seven battalions, each consisting of 550 soldiers plus 100 police or gendarmes, for […]

Continue Reading 0

Le “dégagisme” s’empare de la Tunisie

Selon les résultats partiels portant sur la moitié des bulletins, le magnat des médias Nabil Karoui et le très rigide professeur de droit Kais Saied seront les deux candidats pour le second tour des élections présidentielles. Nabil Karoui, surnommé le “Berlusconi tunisien”, est en prison depuis le 23 août pour blanchiment d’argent. Kais Saied a fait campagne sans parti politique derrière lui. Malgré leurs CVs atypiques, ils ont balayé le Premier ministre sortant, Youssef Chahed; l’ancien ministre de la Défense, Abdelkrim Zbidi, soutenu par Nidaa Tounes, le parti du président défunt Béji Caïd Essebsi décédé le 25 juillet et Abdelfattah Mourou, le représentant du parti islamiste Ennahdha, première formation à l’assemblée législative. Un véritable séisme que la très forte abstention (55%) explique en partie.Les électeurs ont infligé un camouflet à la classe politique au pouvoir.Partager surTwitter Dans les régions intérieures, délaissées historiquement par le pouvoir central, comme dans les villes développées de la côte, les électeurs ont infligé un camouflet à la classe politique au pouvoir jugée responsable de la crise économique et sociale (15,3% de chômage). “Kais Saied n’est pas un vrai politicien. Lui, je suis sûr qu’il est honnête”, détaille une jeune employée dans les assurances à Tunis. Un rejet des élites Avec 18,8% des voix lundi, Kais Saied arrive […]

Continue Reading 0