Archive | Blogs

UN official denies CAR in ‘pre-genocide’ state

The Central African Republic (CAR) is not in a “pre-genocide” state despite its problems, a United Nations expert said Wednesday, touching on comments by a former UN official that have sparked a storm. CAR “is not in a pre-genocide situation,” Adama Dieng, the UN’s special advisor for the prevention of genocide, said. Genocide “is a long process,” he explained. In August, the UN’s then-aid chief, Stephen O’Brien, said he was deeply worried about the mounting violence in CAR. He said he saw “the early warning signs of genocide” and urged more troops and police to bolster the UN peacekeeping mission there. That assertion was strongly contested by CAR President Faustin-Archange Touadera. He said the fighting stemmed especially from competition for minerals and other natural resources by armed groups, rather than a “programme” by one group to exterminate the other. Dieng, who arrived for a fact-finding visit on October 6, cautioned that the situation in CAR is “serious.” There are still “indicators… that could result… in crimes of genocide” if they are not tackled, he warned. These include major abuses against civilian populations for their ethnic or religious affiliation, the proliferation of armed groups and the weakness of the state, he […]

Continue Reading 0

Procès de Laurent Gbagbo : Mediapart dénonce un “montage” organisé par la France

Habitué aux révélations choc, le site d’investigation français, vient de jeter un gros pavé dans la mare déjà pleine de la polémique sur le procès Gbagbo. Un document confidentiel du ministère français des Affaires étrangères à l’appui, Mediapart révèle que la CPI a délibérément de maintenir en détention l’ancien président ivoirien, sans mandat d’arrêt ni saisine. Détails d’une révélation qui démolit la crédibilité et l’impartialité des membres de la CPI. Mediapart n’a pas laissé d’équivoque dans son titre. Son enquête sous-titrée « les preuves d’un montage », désigne par là un « document confidentiel de la diplomatie française ». Selon ce dernier, un haut responsable français fait savoir par courriel que Luis Moreno-Ocampo, procureur de la CPI (2003-2012) à l’époque, souhaite que les forces loyales à Alassane Ouattara qui détenaient Laurent Gbagbo, le maintiennent en détention et d’attendre qu’un Etat de la région renvoie l’affaire devant la CPI. Seul problème, le procureur ne détient aucun mandat d’arrêt et n’a pas été saisi. « Monsieur Afrique » à la manœuvre pour le montage A la manœuvre pour ce « montage », un obscur courriel envoyé à des personnes dont les patronymes ont été gommés à la publication de l’enquête, le 11 avril 2011, le jour même de la […]

Continue Reading 0