Archive | June, 2019

A l’ONU, le Burkina demande « une coalition internationale » antiterroriste pour le Sahel

Face à la détérioration rapide de la sécurité dans la région, la Force G5 Sahel a demandé au Conseil de sécurité « la même détermination qu’en Irak et en Afghanistan ». La lutte contre le terrorisme et la criminalité au Sahel « est une responsabilité collective » et « il est temps que la communauté internationale envisage la création d’une coalition internationale », a affirmé, jeudi 16 mai, au Conseil de sécurité le chef de la diplomatie du Burkina Faso. Ces fléaux doivent « être traités avec la même détermination que celle qui a prévalu en Irak et en Afghanistan », a estimé Alpha Barry, qui s’exprimait au nom des cinq pays membres de la Force G5 Sahel (Burkina, Niger, Tchad, Mauritanie et Mali). « Les Etats membres du G5 Sahel n’y arriveront pas tout seuls », a insisté le ministre, en évoquant « une lutte pour [leur] survie » et en rappelant les événements de ces dernières semaines : prise en otages de Français, assassinats dans des églises, décès mardi de 28 soldats nigériens. Au Sahel, « les groupes terroristes (…) restent toujours forts et (…) partout la menace gagne du terrain », a estimé le ministre burkinabé. Alpha Barry a aussi réclamé à la communauté internationale d’afficher « une position claire quant à la résolution de la crise libyenne », alors que le pays « reste un […]

Continue Reading 0

China’s UN Peacekeeping in Mali: Strategies and Risks

China’s peacekeeping in Mali represents another example of the country’s increasing willingness to send personnel into an active conflict zone and a shift in Chinese strategic thinking. One of the less-prominent changes in China’s security thinking over the past two decades has the been the country’s greater willingness to engage with, and take part in, United Nations Peacekeeping Operations (UNPKO) in parts of the world well beyond the Asia-Pacific region. As of March of this year, China had deployed 2513 peacekeepers to UN missions abroad, including to the Democratic Republic of Congo (DRC), Lebanon, South Sudan and Sudan. Over the two decades, Beijing has been more willing to send peacekeeping personnel into regions where combat remains ongoing, with one prominent example being the United Nations Mission in South Sudan (UNMISS). China’s peacekeeping contribution to UN operations in Mali represents not only another example of China’s developing willingness to send personnel into an active conflict zone, but also a departure from previous Chinese thinking regarding the choice of missions to engage in. It also reflects the developing acknowledgement from China that civil conflicts can have regional and international effects, especially as Africa becomes a critical part of Beijing’s expanded cross-regional trade interests. China began to […]

Continue Reading 0