Archive | August, 2019

Face au terrorisme, et si on essayait – pour de vrai – de renforcer et de transformer les Etats en Afrique de l’Ouest ?

Le 14 mai 2019, un hommage solennel était rendu à Paris à deux soldats de l’élite des forces françaises morts au combat. Hommage aussi à un citoyen béninois, guide du parc naturel de la Pendjari, exécuté par les auteurs inconnus de la prise d’otage des deux touristes français libérés quelques jours plus tard par l’opération militaire périlleuse qui a coûté la vie aux deux soldats. Une fois n’est pas coutume, la victime africaine de ce type de drame n’a pas été complètement occultée. En grande partie, grâce aux incontournables réseaux sociaux, la photo du visage souriant du guide béninois a beaucoup circulé. La douleur des familles à la suite d’un décès brutal, qu’elles vivent dans un bourg français ou une petite ville du nord du Bénin, est la même. La mort fait partie de ces rares moments de la vie qui rappelle – et devrait rappeler – à chacun la stricte égalité de la condition humaine. De la France au Bénin, du Burkina Faso au Sri Lanka, du Mali à la Nouvelle-Zélande, la douleur et l’incrédulité de ceux qui perdent des proches dans des évènements soudains sont comparables. Avec des variations significatives d’une localité à l’autre, la mort frappe beaucoup […]

Continue Reading 0

Difficile affirmation homosexuelle en Algérie

Dans un pays marqué par les contraintes sociales et religieuses, ainsi que par une vision figée de la virilité, l’homosexualité masculine demeure clandestine et, en théorie, réprimée par la loi. L’ouverture sur le monde, notamment grâce à Internet et aux réseaux sociaux, permet néanmoins aux hommes concernés de vaincre l’obstacle du rejet de soi. Dans les rues d’Oran, une voiture passe, vitres baissées, laissant entendre une chanson de raï à plein régime : « Tu m’aimes, OK bébé / Je fais semblant de te croire, habibi / Mon cœur me dit de t’aimer mais je te sais mauvais. »Pour le jeune conducteur, qui se dit hétérosexuel, l’orientation sexuelle de Cheikh Mamidou, qui transparaît à travers les paroles de ses chansons et son apparence physique, ne pose pas de problème. « Normal, dit-il. La musique est bonne, c’est la seule chose qui compte, non ? » Chacun sait que certains chanteurs ont des mœurs particulières, mais cela fait partie du folklore des cabarets, ces boîtes de raï réputées pour être des lieux où alcool, prostitution et homosexualité se côtoient, et qu’on tolère tant qu’elles restent en marge de la bonne société. Tout le monde sait que l’homosexualité existe, mais les gays doivent rester cantonnés au milieu qu’on leur assigne, et on préfère éviter d’aborder le […]

Continue Reading 0