Comment le groupe Total a aidé le Congo à berner le FMI

« Le Monde » révèle comment le groupe a imaginé un opaque montage offshore pour permettre au Congo d’échapper à la vigilance du Fonds monétaire international.

Total, le Congo, le FMI et le « fonds vautour » : l’histoire d’un montage offshore

Des documents issus des « Paradise Papers » révèlent comment le pétrolier français a aidé l’Etat africain à berner le FMI.

Un Etat endetté cherchant des financements, une compagnie pétrolière cherchant à solder ses contentieux, un « fonds vautour » spécialisé dans le rachat de dettes cherchant à faire payer un pays, un Fonds monétaire international (FMI) dupé par ce dernier… C’est une histoire rocambolesque et un autre aspect de la finance offshore mondiale que dévoilent les dernières révélations du Monde issues des « Paradise Papers », mardi 10 avril.

Le pétrole congolais d’Elf, huile de la Françafrique

La création de la société Elf avait pour but d’assurer l’indépendance énergétique de la France. Mais elle a aussi été utilisée comme un rouage essentiel de la Françafrique.

 

Articles originally published on Le Monde

Sent by Edouard Bustin

 

, , , , , ,

No comments yet.

Leave a comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.