Des drones armés français et américains dans le ciel ouest-africain: cela vous rassure, vous?

«Les extrémistes sont en train d’arriver en Afrique. Nous avons eu un énorme impact sur le Moyen-Orient, en remportant une victoire contre Daesh (organisation Etat islamique) en Syrie et en l’affaiblissant en Irak et ailleurs. Ses militants cherchent à ouvrir de nouveaux fronts. Ils vont forcément chercher à s’installer en Afrique pour mettre à profit les difficultés de tout ordre… Le commandant d’Africom va continuer à élaborer un plan de campagne pour que l’Afrique devienne un continent plus sûr». Ces propos tirés d’une interview diffusée le 10 novembre par Radio France Internationale (RFI) d’un officier supérieur américain, John Wayne Troxell conseiller, à la fois, du chef d’état-major des armées et du secrétaire à la Défense, donnent davantage froid dans le dos qu’ils ne rassurent. Peut-être que les responsables politiques et militaires ouest-africains devraient aussi nourrir quelques inquiétudes. Read More  This article was originally published on WATHI

Continue Reading 0

How colonial violence came home: the ugly truth of the First World War

The Great War is often depicted as an unexpected catastrophe. But for millions who had been living under imperialist rule, terror and degradation were nothing new.  Today on the Western Front,” the German sociologist Max Weber wrote in September 1917, there “stands a dross of African and Asiatic savages and all the world’s rabble of thieves and lumpens.” Weber was referring to the millions of Indian, African, Arab, Chinese and Vietnamese soldiers and labourers, who were then fighting with British and French forces in Europe, as well as in several ancillary theatres of the first world war. Read more The article was originally published in The Guardian.

Continue Reading 0