Tag Archives | Barkhane

Sahel, les militaires évincent le Quai d’Orsay

Malgré un important déploiement armé (opération française « Barkhane », mission des Nations unies, etc.), les massacres de civils se multiplient au Mali et dans la sous-région. Cause méconnue de cette impasse : le Sahel est devenu la chasse gardée des militaires, qui imposent aux diplomates du Quai d’Orsay une vision trop étroitement sécuritaire pour être efficace. Lorsque, en février dernier, l’aviation française bombarde une colonne de chars de l’Union des forces de la résistance (UFR), un mouvement de l’opposition armée tchadienne, les commentateurs ne manquent pas de rappeler la longue histoire des ingérences de l’ancien colonisateur au Tchad. Cette opération, au cours de laquelle plusieurs membres de l’UFR auraient été tués, se singularise sur un point : pour la première fois depuis très longtemps, Paris assume pleinement l’utilisation de la force dans une affaire de politique intérieure mettant à mal son allié, le pourtant peu démocrate président Idriss Déby Itno. La France « ne se contente plus de créer les conditions favorables à une victoire de l’armée tchadienne : elle bombarde elle-même les rebelles », note ainsi la politiste Marielle Debos. Reprenant la propagande du régime autocratique tchadien, pour qui les rebelles ne sont que des « terroristes », le ministre des affaires étrangères, M. Jean-Yves Le Drian, compare même l’intervention […]

Continue Reading 0

A Review of Major Regional Security Efforts in the Sahel

Increased attacks from militant Islamist groups in the Sahel coupled with cross-border challenges such as trafficking, migration, and displacement have prompted a series of regional and international security responses. MINUSMA The United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in Mali (MINUSMA) was established by UN Security Council Resolution 2100 on April 25, 2013. Its mandate is to provide security in support of the political process to help stabilize Mali following a push by militant Islamist groups to seize territory in the north of the country. Fifty-seven countries contribute with military personnel, including Burkina Faso, Chad, Bangladesh, Senegal, Egypt, Togo, Niger, Guinea, Germany, and China. Military personnel are deployed to 13 sites covering 3 sectors, with headquarters in the capital Bamako: Northern Sector (Kidal, Tessalit, Aguelhoc)Eastern Sector (Gao, Ménaka, Ansongo)Western Sector (Timbuktu, Diabaly, Douentza, Goundam, Gossi, Mopti, Sévaré) Since 2013, there have been 191 fatalities among MINUSMA forces, including 118 from hostile forces, making this the deadliest peacekeeping mission in the world today. G5 Sahel Joint Force The G5 Sahel is a subregional organization established in 2014 as an intergovernmental partnership between Burkina Faso, Chad, Mali, Mauritania, and Niger to foster economic cooperation and security in the Sahel and to respond to humanitarian and security […]

Continue Reading 0