Tag Archives | Cameroon

Preventing extremism in West and Central Africa Lessons from Burkina Faso, Cameroon, Chad, Mali, Niger and Nigeria

Efforts aimed at preventing and countering violent extremism (P/CVE) have emerged onto the global stage with unprecedented speed and attracted substantial financial investment. This is unsurprising – the idea that action can be taken to eliminate the potential for devastating violence before it is perpetrated brings great hope and inspiration. While efforts to contain terrorist violence continue on other fronts – military, security, and criminal justice – P/CVE offers the potential to address factors directly associated with extremism and to energise action to address structural and development problems that contribute to the grievances associated with extremist actions. The past few years have witnessed the rapid expansion of P/CVE initiatives. This has been enabled by significant financial investments from international donors combined with actions by local individuals and organisations to address the problems that affect them. High expectations have been created for P/CVE, notwithstanding its obvious complexities and on-going debates about the meaning of the concept, its range and scope, and its expected outcomes. Global, regional and national policies offer substantive guidance on the content and actions that could be taken. However, a great deal depends on the translation of the theories and ideas associated with P/CVE into practical efforts, and how […]

Continue Reading 0

Démocratie : pourquoi l’Afrique centrale n’avance pas

La réélection des plus prévisibles de Paul Biya, 85 ans, pour un septième mandat à la présidence du Cameroun, est passée comme une lettre à la poste — du moins sur la scène internationale. Quelques papiers et réactions à l’annonce des résultats le 22 octobre — 71,2 % des voix —, des félicitations de Paris et c’est reparti pour un tour, après de longues années de pourrissement dans ce pays. En 2010, un rapport de l’ONG International Crisis Group s’était inquiété d’une possible guerre, tant le problème de la succession — un cancer non traité — produisait déjà ses métastases. C’est du côté du Cameroun anglophone que le conflit a éclaté, dans une région lassée des négligences du pouvoir central à son égard puis révoltée par la répression à son encontre. Non moins prévisible, le chaos se profile en République démocratique du Congo (RDC) avec la « machine à voter » — un morceau qui promet d’être mémorable. La Commission électorale nationale indépendante (Ceni), après deux ans de report du scrutin présidentiel par « manque de moyens », a sorti l’engin de son chapeau, décidant d’en commander 107 000 à une société privée sud-coréenne — un contrat de 158 millions de dollars. Cet outil n’a pas été certifié. Les autorités de Séoul ont mis en […]

Continue Reading 0