Tag Archives | ICC

Ivory Coast’s Presidential Election 2020 – The Gbagbo Factor

In recent decades Ivory Coast has proved to be something of a bell-weather country for political and economic stability across West Africa, which makes the fact that there is such an alarming knowledge deficit about it in the Anglosphere particularly regrettable. Politically the situation has proved something of a maelstrom, with matters set to intensify in the months leading up to the 2020 Presidential Elections. The trial of the erstwhile President Koudou Laurent Gbagbo at the International Criminal Court (ICC) in The Hague has certainly added to the drama. All this calls for some exploration and examination of the dramatis personae who are shaping events and a redefinition of the political landscape and geopolitical paradigms prior to the 2020 Presidential Elections. Creation of the RHDP and the Quest for Power Pivotal to any understanding of the current dynamic lies in appreciating the significance of the strategic alliance that resulted in the RHDP (Rassemblement des Houphouetistes pour la Démocratie et la Paix) founded in Paris in 2005 during the first Ivorian Conflict (2002-2010). The RHDP was founded by reputable members of the political opposition that included Alassane Ouattara of Rassemblement des Républicains (RDR) and Henri Konan Bedie of the Parti Démocratique […]

Continue Reading 0

« La CPI, l’affaire Gbagbo et le rôle de la France »

Pour le juriste Morten Bergsmo, l’acquittement de l’ancien président ivoirien révèle un problème d’indépendance et de contrôle qualité au sein de la Cour pénale internationale. Tribune. Laurent Gbagbo, ancien président de la Côte d’Ivoire, a été acquitté, mardi 15 janvier, par la Cour pénale internationale (CPI) des accusations de crimes contre l’humanité commis dans le contexte des violences postélectorales il y a huit ans. Les défenseurs de la CPI laissent déjà entendre que cette décision prouve son bon fonctionnement, certes, mais qu’elle ne devrait pas juger les dirigeants en premier, plutôt avancer plus doucement, et qu’il est particulièrement difficile de condamner des chefs d’Etat. Ces trois excuses ne suffisent pas. Le budget de la Cour s’élevait à 147 431 500 euros en 2018. Les enquêtes prennent plusieurs années, les procès aussi parfois. L’affaire Gbagbo a nécessité 231 journées d’audience durant lesquelles 82 témoins sont intervenus, des milliers de documents ont été présentés. Consacrer plus de temps et d’argent ne garantirait pas la bonne marche de cette justice. Le bilan de la CPI est inédit dans le paysage de la justice internationale : les procédures engagées contre douze personnes ont échoué, alors que seulement trois condamnations pour crimes de droit international ont été prononcées. Quatre accusés ont été acquittés, quatre ordonnances […]

Continue Reading 0