Tag Archives | Sahel

US Assistant Secretary of State for African Affairs Tibor Nagy in Europe and West Africa

It took the Trump administration an unusually long time to appoint an Assistant Secretary of State for African Affairs. When the nominee was ultimate chosen, it was Tibor Nagy, a retired Foreign Service officer who had served as ambassador to Guinea and Ethiopia. His swearing-in took place in September (see his remarks from that ceremony here). Nagy is now on his first trip overseas (I think) since taking his post. Lasting from 29 October to 10 November, the trip will take him to the United Kingdom, France, Togo (November 1), Guinea (November 2-4), Mali (November 4-7), and Nigeria (November 7-10). From the official statement, let’s just excerpt the part about Mali and Nigeria: In Bamako, Mali on November 4-7, Assistant Secretary Nagy will hold meetings with Malian government officials, host a trade and entrepreneurship roundtable, and meet with YALI alumni. The final stop on the trip will be Abuja, Nigeria. Assistant Secretary Nagy will have meetings with government officials, members of the American business community, religious leaders, civil society organizations, youth groups, and he will deliver a speech at Baze University on U.S.-Africa relations. I was not previously familiar with Baze University, which is located in Abuja. Its website is here. Nagy laid out […]

Continue Reading 0

Le spectre de la fragmentation de l’Afrique de l’Ouest et de la recolonisation du Sahel

L’économiste Gilles Olakounlé Yabi analyse et s’inquiète de l’ampleur de la présence militaire et sécuritaire franco-européenne dans l’espace sahélien. De nombreuses voix africaines ont réagi aux propos du président français Emmanuel Macron tenus au terme du sommet du G20 en Allemagne. Selon lui, l’Afrique fait face à « un défi civilisationnel » et ses femmes, qui font encore « sept à huit enfants », mettent en péril l’avenir du continent en annihilant tous les efforts de développement. Les Africains qui ont écrit des tribunes pour manifester leur exaspération ont eu raison. Ce n’est pas parce que nous sommes pauvres et faibles, que nous devons accepter de nous faire sermonner, voire insulter, par chaque président français qui arrive au pouvoir. Mais, à force de se laisser distraire par une communication hasardeuse, on prend le risque de passer à côté de l’enjeu essentiel : l’abandon du champ des idées et de l’action dans les domaines clés pour l’avenir de l’Afrique francophone en particulier à la France et à ses partenaires de l’Union européenne. Invité le 2 juillet à Bamako à l’occasion d’un sommet du G5 Sahel, nouvelle organisation réunissant le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad, le président Macron avait annoncé non seulement le soutien financier et logistique de la France à la future force conjointe du G5 Sahel, […]

Continue Reading 0