Tag Archives | terrorism

Terrorisme, réconciliation nationale, climat socio-économique : le Mali à la croisée des chemins

Au cours des six premiers mois de 2018, le Mali a connu une recrudescence des actes terroristes malgré le déploiement d’un dispositif militaire conséquent depuis l’intervention française en janvier 2013 contre Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) et le mouvement pour l’unicité et le djihad en Afrique de l’Ouest (Mujao). Dans son dernier rapport trimestriel sur le Mali, le secrétaire général de l’ONU a fait part de sa préoccupation sur l’évolution de la situation sécuritaire notamment dans le centre du pays. “Depuis le début de 2018, le nombre d’attaques perpétrées au moyen d’engins explosifs improvisés a presque doublé par rapport à la même période en 2017 ” «Je suis préoccupé par la détérioration continue des conditions de sécurité au centre du Mali, caractérisée par une plus grande complexité des attaques contre la Minusma [Mission multidimensionnelle des Nations unies pour la stabilisation du Mali], les forces armées maliennes et les forces internationales, un nombre exceptionnel de victimes civiles et une augmentation des conflits intercommunautaires», s’est-il alarmé.   Read more Originally published on Timbuktu Institute

Continue Reading 0

Le retour des djihadistes de Daesch et le risque sécuritaire de l’adhésion du Maroc et de la Tunisie à la CEDEAO

La quatrième édition du Forum sur la paix et la sécurité tenu à Dakar (13-14 novembre 2017) a été l’occasion pour le président sénégalais Macky Sall d’évoquer publiquement une véritable hantise que nourrissaient depuis des mois nombre d’experts sur les questions de paix, de sécurité et de défense en Afrique de l’Ouest. Il s’agit du retour inéluctable de djihadistes, africains ou non, sur le continent au fur et à mesure de la chute des bastions de Daesch (ou Etat islamique) en Syrie et en Irak. Le président Macky Sall a été on ne peut plus clair à cet égard en précisant que « le risque aujourd’hui et pour les années à venir, c’est d’avoir des terroristes vaincus ailleurs chercher des zones de repli en Afrique pour y poursuivre leurs activités criminelles en s’attaquant aussi bien aux populations locales qu’aux intérêts étrangers ». Read More Article originally published on WATHI

Continue Reading 0