Tag Archives | defence

La France se réengage en RD Congo (Jean-Yves Le Drian)

(B2 à Kinshasa) C’est le message principal du  ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian en déplacement en RD Congo ce lundi 20 mai. Ce « réengagement de la France en RD Congo » passe par trois secteurs clés : la santé, le développement, la défense. Un domaine sur lequel la France est déjà bien engagée. Ne pas baisser la garde au Sahel « Nos forces armées sont engagées dès que c’est nécessaire » a précisé le ministre, citant l’opération Barkhane. « La multiplication des attaques au Burkina Faso et Niger montre qu’on ne doit pas baisser garde. La menace reste élevée […]. Cette présence « n’a pas vocation à être éternelle, mais dans les conditions actuelles notre présence et notre action doit être maintenue ». La belle initiative du G5 Sahel Le relais de Barkhane passera par la force du G5 Sahel. « C’est une belle initiative africaine. Cela met un peu de temps. Mais il n’y a qu’un an et demi. Et les Européens n’ont pas été capables de faire çà. » « A terme, la sécurité des Africains sera assurée par les Africains eux-mêmes. » Les FARDC doivent s’engager dans du maintien de la paix Dans cet effort de prise en charge de la sécurité, […]

Continue Reading 0

G5 SAHEL : « est-ce raisonnable que le Burkina Faso accepte d’assurer la présidence ? », s’interroge Ablassé Ouédraogo

« Dans le contexte de dégradation catastrophique et effrayante de la sécurité  que vit le Burkina Faso, deux questionnements me taraudent l’esprit et certainement que je ne suis pas seul dans ce cas: Est-ce raisonnable et logique que le Burkina Faso accepte d’assurer la présidence du G5 SAHEL aujourd’hui? Cette responsabilité demande certainement des moyens en ressources humaines, des moyens financiers et matériels et énormément de temps en ce moment précis où c’est ce qui manque le plus à notre pays. Dans ce contexte, il est fort à craindre que le Burkina Faso préside avec peu d’efficacité le G5 SAHEL et ne soit pas en mesure de produire les résultats escomptés. Aussi, n’aurait-il pas été plus sage pour le Président du Faso, de demander à ses pairs d’accepter par solidarité de passer son tour et d’attendre un autre moment plus propice pour assumer cette charge noble et délicate? A chaque chose son temps.Le Burkina Faso vient à peine de renouveler son équipe gouvernementale et trois des ministres en charge des départements concernés par le G5 SAHEL, à savoir la Défense, la Sécurité et l’Economie et les Finances, sont désormais gérés par des nouveaux venus, qui ont besoin de temps pour apprendre et […]

Continue Reading 0