Tag Archives | Africa

« Au Cameroun, la diplomatie française défend les intérêts d’une élite prédatrice »

La chercheuse Marie-Emmanuelle Pommerolle réagit après que le Quai d’Orsay a adressé « ses vœux de réussite » à Paul Biya, réélu à la tête du pays. Emmanuel Macron se targuerait de ne pas serrer la main aux chefs d’Etat à la réputation électorale douteuse en Afrique centrale. Il laisse à la manœuvre la bureaucratie diplomatique, qui n’hésite pas à adresser « ses vœux de réussite » au président camerounais, Paul Biya, pour son nouveau mandat, le septième. Au nom d’une politique africaine rénovée, la France n’aurait pas de leçon à donner à ses partenaires africains. Certes, mais elle pourrait avoir un minimum de respect pour les citoyens de ce continent. Car derrière l’affichage, les pratiques diplomatiques et leurs effets restent identiques : le message envoyé au président Biya est un modèle du genre. Quand le département d’Etat américain dit avoir « constaté un certain nombre d’irrégularités avant, pendant et après les élections du 7 octobre », le Quai d’Orsay omet de mentionner l’étendue inédite des contestations légales des résultats du scrutin. Tout en « regrettant que de nombreux Camerounais n’aient pu exprimer leur choix », il ose évoquer un « climat apaisé » et « calme », alors que deux régions sur dix sont ravagées par un affrontement armé entre des milices sécessionnistes anglophones et l’armée camerounaise depuis près d’un an. Et […]

Continue Reading 0

Louise Mushikiwabo prend la tête de la francophonie

À 58 ans, la ministre rwandaise des affaires étrangères Louise Mushikiwabo a pris la tête de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), vendredi 12 octobre. Dakar, janvier 2015, 15e sommet de la Francophonie. Le président François Hollande met en garde « les dirigeants qui voudraient s’accrocher au pouvoir à tout prix ». La salle applaudit. Mais pas la ministre des affaires étrangères du Rwanda, Louise Mushikiwabo. Invitée sur France 24, le lendemain, elle dénonce le paternalisme du président français vis-à-vis des Africains, trouve « gênant » de l’entendre « dicter ce qui devrait se passer dans leur pays ». « Qui décide de l’avenir politique des Africains ? », s’interroge-t-elle, avant de trancher : « Ce n’est pas Paris qui décide, c’est évident. » Un coup d’éclat contre François Hollande qui l’a fait connaître bien au-delà du Rwanda En quelques phrases, Louise Mushikiwabo exécute le président français, applaudie sur les réseaux sociaux et avec l’assentiment d’une grande partie de l’Afrique. Ce coup d’éclat l’a fait connaître bien au-delà des frontières du Rwanda et lui a attiré bien des sympathies dans les palais présidentiels du continent. En toute logique, quatre ans plus tard, l’Afrique se range derrière sa candidature pour prendre la tête de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Réunie à Erevan, l’OIF a nommé Louise Mushikiwabo […]

Continue Reading 0